YOSEMITE - Travis Scott


1 00:00:00,996 --> 00:00:05,935 (Commence à 1 : 15) 2 00:01:15,463 --> 00:01:22,465 La traduction de milliers de musiques avec TraduZic 3 00:01:23,585 --> 00:01:25,782 Des diamants autour de mon cou, des chaînes parfaites 4 00:01:25,782 --> 00:01:27,544 Je descends du jet, à peine reposé 5 00:01:27,544 --> 00:01:29,564 Du cash tout le mois, je touche un chèque 6 00:01:29,564 --> 00:01:31,573 Yves Saint Laurent sur mes jeans et ma poitrine 7 00:01:31,573 --> 00:01:33,513 En Chanel je l’ai rhabillée, je l'ai arrangé 8 00:01:33,513 --> 00:01:35,182 Je bouffe sa chaire, tu connais la suite 9 00:01:35,182 --> 00:01:39,002 J’compte les billets, j’achète une Rolex : tu brilles comme le soleil, t’es vraiment bénie 10 00:01:39,002 --> 00:01:41,662 Patek deux tons, dans le Clearport comme si ces jets étaient des Uber 11 00:01:41,662 --> 00:01:43,503 Les diamants VVS mouillent mon T-shirt Gucci 12 00:01:43,503 --> 00:01:45,534 J’mets 1 million dans mon sac, je vais dépenser ces liasses 13 00:01:45,534 --> 00:01:47,313 Jai été à l’école où ils t’enseignent à détourner 14 00:01:47,313 --> 00:01:49,184 5 000 balles pour le sérum, j’ai investi 15 00:01:49,184 --> 00:01:51,083 Je suis le Boss, je garde du cash dans le bureau 16 00:01:51,083 --> 00:01:53,663 Je sais que le Coupe est rapide quand le nom finit par un S 17 00:01:53,663 --> 00:01:55,884 Maintenant que je suis rentré je repars sur la route 18 00:01:55,884 --> 00:01:57,662 On verrouille tout, dis-moi le contraire 19 00:01:57,662 --> 00:01:59,622 Avec des Converses dans les rues, les Jay n°4 20 00:01:59,622 --> 00:02:01,584 Paire de Saint Laurent, je les enfile aux pieds 21 00:02:01,584 --> 00:02:03,224 Prends ça avec moi, double ta dose 22 00:02:03,224 --> 00:02:05,225 2 anges veillent sur mon âme 23 00:02:05,225 --> 00:02:07,353 Le Jet a un lit, de plus grandes fenêtres 24 00:02:07,353 --> 00:02:09,413 J’ai dit que j’arriverai dans 10 h mais je serai là dans 4 h 25 00:02:09,413 --> 00:02:13,304 J’ai l’impression d’être l’élu, je suis recouvert d’or 26 00:02:20,204 --> 00:02:25,044 Je l’ai laissé toute nue, aucune maitrise de soi 27 00:02:31,004 --> 00:02:36,804 Ça n’a pris que 5 mn, elle est montée et a conduit 28 00:02:37,795 --> 00:02:41,486 (-> 3 : 09) 29 00:03:09,391 --> 00:03:11,855 Des diamants autour de mon cou, des chaînes parfaites 30 00:03:11,855 --> 00:03:13,867 Je descends du jet, à peine reposé 31 00:03:13,867 --> 00:03:15,855 Du cash tout le mois, je touche un chèque 32 00:03:15,855 --> 00:03:17,755 Yves Saint Laurent sur mes jeans et ma poitrine 33 00:03:17,755 --> 00:03:19,477 En Chanel je l’ai rhabillée, je l'ai arrangé 34 00:03:19,477 --> 00:03:21,346 Je bouffe sa chaire, tu connais la suite 35 00:03:21,346 --> 00:03:25,155 J’compte les billets, j’achète une Rolex : tu brilles comme le soleil, t’es vraiment bénie 36 00:03:25,155 --> 00:03:27,956 Patek deux tons, dans le Clearport comme si ces jets étaient des Uber 37 00:03:27,956 --> 00:03:29,876 Les diamants VVS mouillent mon T-shirt Gucci 38 00:03:29,876 --> 00:03:32,096 J’mets 1 million dans mon sac, je vais dépenser ces liasses 39 00:03:32,096 --> 00:03:33,576 Jai été à l’école où ils t’enseignent à détourner 40 00:03:33,576 --> 00:03:35,147 5 000 balles pour le sérum, j’ai investi 41 00:03:35,147 --> 00:03:37,365 Je suis le Boss, je garde du cash dans le bureau 42 00:03:37,365 --> 00:03:40,276 Je sais que le Coupe est rapide quand le nom finit par un S 43 00:03:40,276 --> 00:03:44,197 La Flame sur une île, Cash Gunna et moi on a sauté dans un Learjet 44 00:03:44,197 --> 00:03:47,855 J’ai du Prada de toutes les couleurs et j’ai des pièces Chanel que t’as jamais vu 45 00:03:47,855 --> 00:03:51,636 J’ai dit que j’avais jeté mon gobelet mais maintenant je demande où est la codéine 46 00:03:51,636 --> 00:03:55,926 30 chaînes et plus, l’Eliantte ruisselle, toute mon équipe est trempée 47 00:03:56,966 --> 00:04:31,515 Instagram/Facebook : @TraduZic

Vidéo Buddle
Traduction
Buddle

À propos

Artiste : Travis Scott
Vues : 1964
Favoris : 1
Album : ASTROWORLD
Feats : NAV Gunna
Audio
Clip

Commentaires

Aucun commentaire